Vous entendez souvent ce terme dans l’actualité, mais quelle en est la signification ?

Les stock-options confèrent le droit potentiel d’acquérir des actions de votre employeur ou d’une société à un prix fixé lors de l’attribtuion, qu’on appelle « le prix d’exercice » pendant une durée déterminée. Souvent ce « prix d’exercice » est égal au cours de l’action lors de l’attribution.

A quoi servent ces stock-options ?

Rien de mieux qu’un exemple pour vous faire comprendre les gains que peuvent vous procurer les stock-options.

Imaginons que l’année N, votre employeur vous attribue 100 actions au prix de 50€ chacune. A cela, l’employeur rajoute un droit d’exercice au bout de deux ans d’activité au sein de la société. Vous ne pourrez donc exercer vos actions que seulement deux ans après l’attribution de celles-ci, mais vous ne paierez que le prix fixé lors de l’attribution.

Cela signifie que si au bout de ces deux ans, le cours de l’action est passé de 50 à 70€, vous n’allez payer que 50€ et réaliser une « plus-value d’acquisition » de 100 x (70 – 50) = 2.000€. Libre à vous lors de l’exercice de ces stocks options de les revendre directement, ou bien d’attendre encore en espérant que le cours de l’action continue à augmenter.

Imaginons que vous gardiez dans votre portefeuille ces actions, vous décidez de les céder en N+4 (soit 4ans après l’attribution) et  le cours de l’action a continué sa lente ascension pour passer de 70 à 90€. Vous allez réaliser une « plus-value de cession » correspondant à 100 x (90 – 70) = 2.000€.

Soit un total de 2.000€ (plus-value d’acquisition) + 2.000€ (plus-value de cession) = 4.000€.  Il est donc souvent très intéressant de participer aux plans de stocks options d’une société, à moins bien évidemment que le cours de celle-ci soit en chute libre !

Souvent, les employeurs émettent une condition d’acquisition définitive des stock-options (« Vesting« ), qui conditionne l’attribution définitive des stock-options à la performance ou l’activité d’un employé au sein de la société.

Bon à savoir sur les stock options

Depuis le 11 juillet 2012, toutes les entreprises sont assujetties à une contribution patronale de 30 %, assise soit sur 25 % de la valeur des actions à la date de décision de l’attribution des stock- options, soit à la juste valeur des options calculée au moment de l’établissement des comptes annuels de l’entreprise.

Ci-dessous les stock options résumé en une très belle infographie réalisée par lafinancepourtous.com

Vous ne savez pas comment déclarer vos stock options sur votre déclaration des revenus ? N’hésitez pas à nous contacter !