Prendre des risques sans avoir les retombées dans la vie réelle est parfois tentant. C’est pour cela que les structures financières ont pensé à un nouvel outil : le portefeuille virtuel. Il s’agit de permettre aux clients de simuler des achats et des ventes, de faire des transactions sans que cela ne lui retombe dessus. Vous voulez en savoir plus sur la question, lisez ceci.

Portefeuille virtuel : présentation

Le portefeuille fictif ou virtuel est une plateforme sur laquelle l’on peut simuler des actions financières à faire dans la réalité. Il se différencie du portefeuille réel par le fait qu’il n’a aucune incidence sur vos gains de sous ou vos pertes. Vous y faites juste de l’expérimentation. Chaque banque en ligne propose une fonctionnalité pareille sur leur site. Vous êtes un client, vous devez pouvoir connaitre les risques que vous encourez en bourse en faisant telle ou telle autre transaction.

Comment créer un portefeuille ?

La création d’un portefeuille se fait sur une plateforme dédiée. Pour rappel, vous devez vous authentifier. Il doit déjà y avoir des valeurs ou des actions à vous que la banque protège. Si elle doit vous offrir un espace de simulation, vous lui devez des garanties.

Juste en dessous du menu, vous trouverez une inscription liste et portefeuille. Vous n’aurez qu’à cliquer dessus. Une fois que c’est fait, une nouvelle page va s’ouvrir. À ce stade, vous êtes appelé à commencer la création proprement dite de votre portefeuille.

Phase 1

À ce niveau, vous devez décider de créer un nouveau portefeuille. Si vous en avez un ancien, il vous suffira de rouler le menu pour l’atteindre. Ainsi, vous n’aurez qu’à vous remettre à faire des transactions et à prendre des risques fictifs. Dans le cadre où vous avez besoin d’un nouveau, il faut choisir ajouter sur la barre du menu, un peu avant déconnexion.

Phase 2

Pour la phase 2, vous devez faire un choix entre une liste et un portefeuille. En l’occurrence, il faut opter pour le portefeuille. Ce sera un menu déroulant ou une liste selon la plateforme que vous employez. Vous allez donner un nom à votre portefeuille pour le distinguer des autres portefeuilles précédemment créés. Il suffira ensuite de cliquer sur « OK ». La validation est faite et votre portefeuille est presque entièrement créé. Il faut passer à la phase 3.

Phase 3

La phase 3 est la partie la plus intéressante de l’opération. Cela consiste à ajouter des valeurs. Ce sont les éléments clés de vos transactions. Vous effectuez toutes les opérations en vous basant sur elles. Pour en ajouter, il faut recourir à sa liste d’objectifs. Cela permet d’identifier les valeurs exceptionnelles. Celles dont l’on a besoin pour évoluer et faire des affaires. Cliquez sur « ajouter les valeurs ». Sélectionnez les valeurs. Puis, ajoutez simplement.

Phase 4

Il y a une indication sous forme de croix, vous devez cliquer dessus à côté de la valeur que vous voulez employer. Vous pourrez ainsi sélectionner l’opération à réaliser. Ce peut être soit un achat soit une vente. Vous avez carte blanche pour ce qui concerne la quantité et le cours. Tout cela vous permet de disposer entièrement des mouvements du marché fictif que vous créez.

Phase 5

La dernière phase consiste à calculer les dépenses et recettes obtenues grâce aux diverses transactions. Pour que cette étape soit une réussite, il faudra juste cliquer sur « recalculer ». Vous aurez vos résultats. Les analyses pourront mieux se faire.