80% DES FRANÇAIS SOUHAITENT QUE L’ETAT RÉGULE L’IMMOBILIER

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Selon un sondage IPSOS / Nexity dont les résultats ont été publiés en septembre 2011, une très large majorité de Français sont favorables à l’intervention de l’Etat dans la régulation des prix de vente dans l’Immobilier.

etude régulation immobilier par l'état

ON RETIENDRA DE CETTE ÉTUDE PLUSIEURS FAITS MARQUANTS :

  • 78% des citoyens et 99% des élus considèrent que l’Immobilier est un secteur problématique… après l’emploi, la santé, le pouvoir d’achat, les inégalités sociales et l’éducation.
  • Les plus touchés par les difficultés de logement sont les étudiants et les jeunes actifs.
  • La hausse des prix est fortement perçue, prioritairement dans le Neuf, un peu moins dans les biens Anciens.
  • Mis en cause dans cette tension, nous retrouvons la raréfaction des terrains et les marges des promoteurs, ainsi que les nouvelles normes de construction.
  • La politique nationale est très critiquée… à l’opposé des associations de quartier et des maires, considérés comme porteurs d’un changement dans le confort de vie. 60% des Français n’ont pas confiance en l’Etat.
  • Pour 61% des Français, l’Etat est en retrait sur le sujet de l’Immobilier.
  • Cependant, plusieurs facteurs sont appréciés, comme le Prêt à Taux Zéro et la réduction de la TVA à 5,5% sur les logements neufs dans les secteurs urbains prioritaires.
  • Le point noir des actions immobilières ? Le logement d’urgence, perçu comme une situation clairement insatisfaisante.

Face à ces questionnements et critiques, les attentes de nos concitoyens se focalisent sur une plus forte régulation du marché et une intervention accentuée sur les logements d’urgence, les logements sociaux et l’accession à la propriété. Plus concrètement, l’Etat est attendu au tournant concernant l’encadrement du prix des terrains, le PTZ et les prix de vente !

Une étude Ipsos de 2011